M’équiper pour entrer dans la chaine numérique ?

M’équiper pour entrer dans la chaine numérique ?

Qu’est ce que cette chaîne numérique ?

Rappelons que la chaîne numérique est la production d’un fichier qui peut être lu et communiqué entre le Praticien et le prothésiste par le seul biais d’internet. Ce fichier peut être généré par le Praticien lui même lorsqu’il est doté d’une caméra d’empreinte optique. Il peut aussi être généré par le prothésiste si celui-ci possède un scanner numérique qui numérise le moulage traditionnel et créer une image 3D.

protheses-dentaires numérique

  • En tant que prothésiste, pourquoi et comment m’équiper pour entrer dans cette chaîne numérique?

Le passage au numérique est inhérent à l’activité dentaire. Mais il est nécessaire de se demander quand s’équiper.

S’équiper en numérique offre de nombreux avantages;

  • Plus besoin de renvoyer une empreinte « mal prise »/non exploitable, l’empreinte se faisant numériquement, le praticien voit en temps réel si son empreinte est exploitable ou non.
  • Plus de pâte dont la qualité n’est pas suffisante pour créer un moule, la qualité de l’empreinte se calcule au micron. Il n’y a plus de marge d’erreur possible due à une déformation.
  • Il existe un gain de temps non négligeable, le dentiste ne passe plus par un transporteur pour faire acheminer l’empreinte mais envoie le fichier sur internet. La réception de l’empreinte ne prend plus deux jours mais quelques secondes.

En plus du gain de temps et de qualité offerts par le passage au numérique, ce changement peut m’offrir des opportunités de gagner de nouveaux clients souhaitant travailler avec un prothésiste capable d’exploiter les fichiers numériques. Beaucoup de Praticiens changent de prothésistes car ils ne peuvent pas exploiter leur fichiers numériques.

Travailler à la fois sur empreinte traditionnelle et sur empreinte numérique ouvre la possibilité de travailler avec une catégorie plus large de Praticiens.

Le prothésiste peut ainsi drainer des clients travaillant déjà en CAD-CAM ou souhaitant s’équiper et augmenter son potentiel client en se rendant plus attractif et en se différenciant de ses concurrents.

Voici les questions que je dois me poser :

  • Mon laboratoire est-il en compétition avec de nombreux autres laboratoires ?
  • Dois-je par conséquent me montrer plus compétitif que les autres ?
  • Ai-je parmi mes clients des dentistes qui travaillent avec la caméra optique ?
  • Suis-je le seul laboratoire dans la région à m’équiper ?
  • Quelles sont les modalités pour m’équiper en chaîne de travail numérique ?
  • Quels sont les équipements et/ou logiciels les plus efficaces pour travailler et communiquer avec mes clients – Praticiens ?

Il est important pour s’équiper de prendre en compte la diversité des environnements informatiques de chaque Praticien.

  • Comment concilier une bonne maîtrise budgétaire avec la prise en compte des spécificités de chacun ?

prothèse numérique dentaire

 

Il est important de s’équiper en fonction de son activité mais de garder en tête que ces innovations technologiques sont une opportunité de repenser le schéma traditionnel d’exécution. Ces technologies permettent aux prothésistes de progresser dans leur métier pour produire des prothèses plus qualitatives de manières plus rapides en s’entourant de nouveaux acteurs.

Reste à trouver la solution la plus adaptée à son laboratoire et en accord avec des clients de plus en plus informés et intéressés par la question.

 

Publicités

Ai-je besoin d’une caméra d’empreinte optique… ?

Chaque Praticien (ou presque) se demande s’il est intéressant ou non d’acquérir une nouveauté technologique lorsqu’elle arrive sur le marché…

Faire l’étude préalable d’une telle acquisition est parfois difficile sans avoir l’avis de quelqu’un qui maîtrise cette technologie…

Résultat CAD CAM empreinte optique

Par exemple, le Praticien peut se demander s’il a besoin d’une caméra de prise d’empreinte s’il juge ne pas poser suffisamment de prothèses en Cabinet ?

Mais prenons la question sous un autre angle, car dans ce cas-ci ce n’est pas la quantité qui importe mais la qualité des empreintes.

En effet, il lui faudra regarder le « taux de retour » par son prothésiste, c’est à dire « le nombre de rejets » par le prothésiste des empreintes fournies. Si le prothésiste renvoie les empreintes car celles-ci ne sont pas exploitables, cela implique de rappeler le patient afin de refaire l’empreinte. Ce qui arrive parfois…. Malheureusement, il n’est pas toujours possible pour le Praticien de se rendre compte sur le moment que l’empreinte n’est pas exploitable.

En général, avec l’empreinte traditionnelle, l’erreur apparaît au démoulage ou après l’envoi au prothésiste alors que l’empreinte optique permet de déceler les erreurs immédiatement et de réitérer la prise sans avoir à re-convoquer le patient.

C’est une erreur fréquente, notamment lorsque le niveau d’occlusion est trop élevé.  La caméra de prise d’empreinte optique permet de vérifier et de contrôler le niveau d’occlusion pendant la prise d’empreinte.

Ainsi ce n’est pas une simple réponse économique que nous devons donner mais une réponse également qualitative du résultat.

Après cette question  en viennent d’autres …

Quel modèle de caméra d’empreinte  choisir ?   Quels sont les avantages et les limites de chaque modèle ? ….

N’hésitez pas à solliciter un test en Cabinet ; vous apprécierez la maniabilité, la qualité du rendu ainsi que les modalités simplifiées de travail.

 

les formations en ligne : l’exemple de NUMRX

Le mois dernier, je vous parlais de l’importance de la formation continue. Elle offre de nouvelles connaissances et permet à chacun d’évoluer en compétence.

Je vous présente cette semaine une première vidéo du « FLASH TRAINING NUMRX » consacré au maquillage de la prothèse dentaire.

Cette vidéo s’adresse autant aux Praticiens qu’à leurs Assistantes soucieux d’adapter et de personnaliser les prothèses selon l’esthétique…

Les retouches sont simples, instantanées et abouties…

Les sauvegardes – Pourquoi ? Comment ?

A qui n’est-il jamais arrivé de perdre un document, une photo, un fichier, un nom… indispensable à notre activité ?

 

Ce sont dans ces moments de détresse que nous nous rendons compte de l’importance de la sauvegarde… Mais en étant prévoyant, nous éviterons bien du souci …

Il est extrêmement important de prendre des précautions et de sauvegarder ses données régulièrement. Une fausse manipulation, une coupure de courant, une panne informatique ou encore un virus informatique peuvent être à l’origine de cette perte, et personne n’est à l’abri de ces dangers.

Quand effectuer mes sauvegardes ?

  • Sur une base journalière si l’utilisateur travaille sur plusieurs fichiers par jour ou si les modifications faites chaque jour sur un fichier sont importantes (sur les fichiers clients notamment)
  • Une fois par semaine si l’activité n’entraine pas modifications indispensable à la pérennité de l’activité.
  • Il est cependant important de s’imposer une certaine constance dans la sauvegarde des données.

 

Comment sauvegarder ses données?

Il existe plusieurs types de supports de sauvegardes; les supports « en ligne » ou les supports « hors-ligne ».

Les supports « en ligne » tels que le Cloud, dropbox, Skydrive, Google Drive… qui stockent vos données sur un serveur externe et qui nécessitent une connexion internet. Ces supports offrent l’avantage d’être accessibles depuis n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone avec seulement une adresse e-mail et un mot de passe. Ils nécessitent cependant une connexion internet et en cas de problème de wifi ne permettent plus l’accès aux sauvegardes.

De plus, il existe des supports « en ligne » agréés santé pour protéger vos données médicales à caractère personnel. Cet agrément signifie que « l’hébergeur est chargé d’assurer la confidentialité, la sécurité, l’intégrité et la disponibilité des données de santé qui lui sont confiées par un professionnel de santé, un établissement de santé ou directement par la personne concernée par les données. »

Les supports « hors ligne »; les disques durs externes, les CDs… qui ne nécessitent pas de connexion internet. Ils sont accessibles en majorité sur ordinateurs et offrent de grandes capacités de sauvegarde (habituellement entre 500 Go et 1 To). Ils ne nécessitent pas de connexion internet mais de les avoir sur soi pour les utiliser sur des ordinateurs différents. Ils sont cependant susceptibles d’abriter des virus et les fichiers peuvent ainsi aussi être endommagés.

disque dur externe sauvegarde

Autre avantage de dropbox ou de Google drive: le transfert de fichiers.

L’autre avantage des sauvegardes en ligne est l’accès aux fichiers autorisés par d’autres utilisateurs;

En cabinet par exemple, les modifications effectuées par le praticien mais aussi par l’assistante seront sauvegardées.

S’il était nécessaire d’envoyer un fichier lourd (plus de 25Mo – maximum autorisé par mail) il est possible de le stocker sur Dropbox ou Google Drive et d’envoyer le lien par mail au destinataire du fichier qui pourra ainsi le visualiser ou le télécharger.

Ainsi si le praticien a besoin de demander son avis à un collègue mais que le fichier qu’il souhaite lui envoyer est trop lourd, il peut lui transférer par ce biais.

Il est important de se protéger mais parfois difficile de saisir les spécificités de chacun des modes de sauvegarde, c’est pourquoi il est important de poser la question à des professionnels de l’informatique qui sauront vous conseiller efficacement.

La caméra optique NUMRX carestream au banc d’essai

CS3500 caméra optique NUMRXLa caméra d’empreinte optique est éprouvée et les avis plutôt unanimes; nous avons testé la CS3500 par NUMRX. Nos utilisateurs en parlent.

« Une caméra ergonomique très pratique à utiliser »

« Grâce à l’accompagnement des experts l’apprentissage a été d’autant plus simple pour une prise en main rapide »

« La CS3500 offre un rendu d’image répondant largement aux attentes et permettant un diagnostic précis »

« Pourquoi avoir peur de la nouveauté quand elle nous offre une qualité de travail telle que celle offerte par la CS3500 »

« parfaite conformité de production, gain de temps, satisfaction totale… »

Le E-learning pourquoi pas?

Le e-learning, ou formation à distance est une « technique » de plus en plus utilisée. Elle permet de se former par soi même sur un thème, à l’aide de matériel et de contenu mis à disposition par ses auteurs sur le Web.

Elle permet à ses adeptes d’améliorer leurs compétences sans nécessairement suivre de cours à l’université.

De la connaissance personnelle au cursus universitaire

Le E-learning, ce sont des formations complètes à distance qui peuvent offrir des diplômes à la clé. Elles sont proposées par des universités qui offrent aux « étudiants » de suivre un programme adapté qui leur délivrera un titre ; nous retrouvons souvent celui de « master online » par exemple.

Mais c’est surtout un adage de connaissances personnelles et une accumulation de recherches qui permettent de parfaire ses compétences. La formation continue est primordiale pour que le praticien puisse lever ses craintes et ses doutes sur son activité mais aussi améliorer ses conditions de travail.

Dans un accès à l’information toujours plus simplifié, libre, issu du partage et de la communauté, il est possible de parfaire son art et de s’améliorer sans cesse. Les forums ou les réseaux sociaux permettent de poser des questions pour que des experts répondent.

e-learning numrx formation et apprentissage

 

 

 

 

Comment peut-on se former en ligne ?

  • Au moyen de sites web éducatifs
  • De téléformation ; souvent en lien avec les universités qui proposent différents modes de travail (utilisation de skype, vidéos en ligne, envoi du matériel de cours à imprimer et à travailler chez soi),
  • E-training
  • Webinars (conférences ou séminaires disponibles en vidéos en ligne)
  • MOOCS (Cours d’universités prestigieuses sur certains thèmes qui ont été filmés et sont accessibles librement
  • Forums et groupes de discussion qui permettent de poser des questions pour que des experts répondent

Les experts dans chaque domaine peuvent être sollicités pour que la formation ne s’arrête pas aux simples savoirs acquis pendant les études. En effet, la technique devance le savoir-faire et une formation continue est très importante pour comprendre son environnement de travail, ses évolutions, ses nouveautés…

Savoir comment fonctionnent les outils mis à notre disposition appuie la nécessité de la formation et de l’accompagnement tout au long de l’exercice professionnel. Elle permet de lever les craintes et d’exploiter le potentiel de ces outils et du métier du dentiste.

Les avantages

Les avantages souvent cités sont :

  • Accès à un large panel (gratuit ou payant), d’approche formative et de stratégies d’apprentissage ; adaptées aux types de personnalités cognitives (type d’apprentissage) ;
  • Accès facile et peu couteux au contenu de formation (on se forme à partir de n’importe où, si on a accès à l’Internet)
  • Flexibilité de la gestion du temps de formation, ce qui permet d’apprendre à son propre rythme et économie de temps
  • Accès informel ou formel à des ressources et formation provenant d’experts, autrefois ou autrement souvent inaccessibles ;
  • Possibilité d’exploiter et développer des interactions de qualité ;
  • Réponse possible au manque de compétences en termes de formation en interne (dans une entreprise);

Source : Wikipédia

 

 

Le Choix du Distributeur

Le Choix du Distributeur

Chaque Praticien doit renouveler son matériel, se procurer de nouvelles machines, adapter ses logiciels aux nouvelles règlementations ou moderniser son cabinet … Et dès lors, il fait appel à un distributeur dentaire.

Les cabinets dentaires s’organisent autours de deux pôles importants. Celui des équipements et de la stérilisations ET celui de la radiographie et de l’informatique. Les experts sont difficilement polyvalents et il sera préférable de s’orienter vers des expert dans chacun de ces deux grands domaines pour satisfaire vos besoins.

Mais comment faire un choix réfléchi de son distributeur?

Lorsque le dentiste doit faire une sélection d’équipement, il doit connaitre ses besoins. Évaluer ses besoins est donc la première étape et elle est cruciale.

  • Quelle image je veux donner?
  • Mon cabinet est-il assez grand pour accueillir une panoramique?
  • Ai-je besoin de réagencer l’intérieur du cabinet?
  • etc…

Il y a des questions qui se posent et auxquels les distributeurs doivent pouvoir répondre. L’analyse de vos besoins et leur capacité d’écoute doivent vous mettre sur la voie. Un distributeur qui saura au mieux répondre à vos attentes est un distributeur qui saura vous poser les bonnes (et très nombreuses) questions.

Vient ensuite la question de l’équipement.

 

citation évolution liberté essayer     Cabinet dentaire

 

 

 

 

 

Quelles sont les variables que je veux intégrer à mon choix?

Le prix doit être un critère mais il ne doit en aucun cas être déterminant. En effet, sur d’importantes machines, ce ne sont pas quelques milliers qui feront une grande différence sur votre facture finale lorsque vous aurez amorti votre outil.

Nous parlons ici de matériel qui nécessite un suivi, un service après vente ou des garanties. Vous devrez donc sélectionner un distributeur qui place son service après-vente ou sa relation client au centre de son activité. L’achat de telles machines est un achat ponctuel certes, mais leur entretien est régulier. Choisissez quelqu’un qui vous offre une chaine de traitement régulière, fidèle et cohérente.

Méfiez-vous, certains distributeurs vous proposent des machines à des prix très attractifs mais vous facturerons leurs prestations de SAV très cher. D’autres bâtissent leurs actions et leur expertise sur la qualité de leur SAV ainsi que la gratuité et la disponibilité de certains de leurs services.

Le suivi est primordial.

Par ailleurs, privilégiez un distributeur qui vous offre une complémentarité complète des produits. Il doit pouvoir vous proposer des consommables, des logiciels, des équipements, et assurer le suivi sur chacun de ces  équipements. Il sera plus simple pour vous d’interagir avec un seul distributeur lors d’une panne qu’avec tous les distributeurs avec lesquels vous avez travaillé. La sélection de vos outils doit donc être cohérente et représenter un tout. C’est cette cohérence d’ensemble qui procure l’efficacité de travail.

C’est d’ailleurs en ce moment que vous pourrez vous rendre compte de la fiabilité de vos distributeurs. Répondent-ils efficacement à vos attentes quant à la mise à niveau des logiciels informatiques face aux contraintes règlementaires? Sont-ils à même de répondre aux obligations règlementaires en vous accompagnant?

Préférez donc un distributeur qui sache associer des prestations tant radiographiques qu’informatiques.

 

 

Le Rendez-Vous du mois de Mai

En mai, ce sont les entreprises Carestream Dental et NUMRX qui ont présenté la caméra optique CS3500.

Numrx caméra empreinte optique

La journée s’est déroulée à Marne-la-Vallée, dans les locaux de Carestream Dental et était animée par les équipes Développement & Métiers Carestream Dental & par l’équipe NUM RX,

Lors de cette journée, le programme était chargé; et nous avons pu assister aux interventions suivantes :

  • 17H : Lecture d’un Volume 3D : conseils et mise en pratique, par un ingénieur application pour la 3D

Un volume 3D s’appréhende différemment par rapport à un fichier en 2D, la lecture et l’utilisation des logiciels, bien qu’ergonomique et facile d’utilisation peut susciter des questions sur son utilisation. Nous avons alors vu comment lire les volumes 3D avec un ingénieur Carestream. La présentation était intéressante bien que non indispensable pour les dentistes travaillant déjà avec la technologie 3D.

Panoramique 3D NumRX

 

 

 

 

 

 

 

  • 19H : Présentation de l’empreinte numérisée par CONE BEAM CS

panoramique, cone beam, Carestream, numrx, rendez-vous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une vidéo de présentation du Cône Beam suivez ce lien !

 

  • 19H20 : & la prise d’empreinte par caméra (sans poudrage,…), Démonstration de la CS 3500

Cette caméra qui s’utilise sans poudrage est très simple d’utilisation et nous avons vu que le rendu image était optimal. La démonstration était très intéressante et nous a donné envie d’utiliser la caméra optique. Il n’y a pas de doute sur sa facilité d’utilisation et son rendu de qualité.

Caméra d'empreinte optique numrx et logiciel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 19h30 : Présentation du système CAD CAM totalement ouvert & communicant du fabricant Carestream Dental : Numériser, Modéliser et Usiner par Olivier Thouzeau, spécialiste application métier CAD CAM.

 

caméra cs3500, numrx, rendez-vous, caméra optique   Logiciel Restore CFAO

 

 

 

 

 

 

Cette journée nous a permis d’en apprendre davantage sur la caméra optique, produit récemment introduit sur le marché français qui suscite l’intérêt mais qui est malheureusement assez méconnu bien que ça soit une technique déjà existante qui s’appuie sur des techniques d’acquisition largement éprouvées.

C’est en se renseignant et en se rendant à ces manifestations que nous nous tenons informés de ce qui se fait, il ne faut donc pas hésiter à être curieux !

 

 

 

 

 

 

Le Rendez-Vous du mois de Juin

Chaque mois, découvrez notre rendez-vous incontournable pour continuer de se familiariser avec les nouveautés !

Rendez vous évolutions dentaires

Au mois de Juin, évolutions dentaires, le prothésiste François Lefebvre, NUM RX ainsi que le constructeur CARESTREAM vous attendent au laboratoire Lefebvre pour débattre autour de la caméra d’empreinte optique.

Quelles sont les nouvelles possibilités de travail qu’offre la CAD/CAM ?

Animée par des spécialistes du Cône Beam et CAD/CAM, cette session interactive exposera les dernières technologies en termes d’acquisition 3D :

  • L’empreinte numérique grâce à la panoramique cône Beam
  • L’empreinte optique sans poudrage par scanner dernière génération

En plus de ce sujet d’actualité qui nous intrigue, la présentation sera suivie d’un cocktail ; nous n’avons plus de raison de ne pas nous y rendre…

C’est en soirée à partir de 17h, ce qui laisse le temps de fermer le cabinet pour s’y rendre,

Le nombre de place est limité et la présence peut-être confirmée au 01 30 80 40 04

LABORATOIRE LEFEBVRE

62 bis Rue Charles de Gaulle

78860 Saint-Nom-la-Bretèche

CAD CAM conférence

 

L’incontournable passage au tout numérique

L’évolution du domaine dentaire, de ses attentes, de ses techniques et de ses outils force l’industrie qui gravite autour de ses acteurs à se transformer.

Par une modernisation de ses équipements tout d’abord, puis par la mise en place d’une chaine numérique.

Cabinet Dentaire CAD CAM numRX

 

Cette modernisation répond à de nouvelles attentes,  

Sont recherchées en cabinet la précision, la commodité, ainsi que la rapidité de la prise en charge du patient.

Ces atouts rendent la prise en charge plus confortable et plus rapide et permettent de prendre davantage de patients.

C’est aussi la qualité de la relation praticien-patient qui participe à la qualité de la prestation. Des clients aujourd’hui plus avertis qui souhaitent participer aux soins et aux décisions thérapeutiques. C’est une évolution consumériste qui veut que les clients soient aujourd’hui des clients responsables.

 

La relation de qualité prend en compte l’environnement dans lequel est reçu le patient, la parole d’expert du praticien doit faire lever les doutes du patient en quête constante de responsabilité.

L’appréhension du patient pour le dentiste et la peur de la douleur doivent être apaisés par l’environnement dans lequel se trouve le client.

Des améliorations des conditions de prise en charge qui confèrent une confiance plus grande pour les patients sont possibles grâce au perfectionnement des techniques.

 

 

Des techniques qui se perfectionnent Caméra empreinte optique numrx CAD CAM

La qualité de prise d’image ne cesse de s’améliorer, les usages professionnels de photographie se démocratisent et s’étendent vers toutes les industries. Le numérique conserve son usage mais se matérialise pour de toutes autres professions.

Dans le domaine dentaire, c’est tout d’abord la radiographie qui est passée de son éternel argentique à son analogue numérique. Aujourd’hui, c’est la prise d’empreinte traditionnelle qui se tourne vers son homologue numérique; la prise d’empreinte optique. Le flux de travail numérique s’étend même jusqu’à l’implantologie.

 

 

Posséder les outils adéquats

Un environnement agréable et rassurant pour les patients est un environnement moderne. Le flux numérique permet une véritable synergie entre le patient, son praticien, son prothésiste et son conseiller numérique. Les solutions sont évolutives et les outils sont en constante amélioration. Alors que certaines caméras optiques obligeaient l’application d’une poudre en bouche, d’autres, facilement manipulables simplifient cette pratique qui n’est plus nécessaire.

La chaine du tout numérique se confirme avec la caméra d’empreinte optique. Le flux numérique passe d’abord par la radiographie extra-orale, intra-orale puis aujourd’hui en remplaçant la pâte traditionnelle de prise d’empreinte. La communication qui se fait par internet est facilitée et tout passe par le même canal.

Numérique numrx CAD CAM caméra empreinte

 relation dentiste prothésiste CAD CAM numrx Numérique dentiste CAD CAM numrx

 

 

 

 

Réagissez à cet article ou contactez-nous pour avoir plus d’informations sur le tout numérique :